news
Depuis que de nombreux clients de l'opérateur Noos-Numéricâble se sont plaint à répétition des problèmes de connexions et de réception de la télévision, l'opérateur à été mis sous haute surveillance. C'est la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) qui s'en charge. Et pour bien couronner le tout, Noos-Numéricâble est attaqué par l'association "Les déçus du câble" pour publicité mensongère, abus de biens sociaux et tromperie. Cette dernière a donné huit jours à l'opérateur pour répondre à la grogne des abonnés. Si rien ne se passe ces derniers sont appelés à manifester et même à ne plus payer leur abonnement.


statistique