Selon la firme de sécurité Symantec le pare-feu de Windows Vista ne serait pas si sûr que cela pour protéger le système. Quand un programme demande l'accès à internet le pare-feu affiche immédiatement un message d'alerte à l'internaute pour lui signaler et pour lui demander s'il accepte ou non de laisser le programme se connecter. Le problème vient du fait qu'un programme malveillant pourrait très bien actionner le bouton "oui" de lui même et ainsi avoir l'accès total au réseau, et donc installer un backdoor (porte dérobée) pour permettre aux pirates d'accéder à l'ordinateur de l'utilisateur quand ils le veulent.000000006077


statistique