012   Plusieurs études menées par des laboratoires indépendants concluent que certaines ondes nous environnant peuvent être à la longue dangereuses pour la santé. Dans le Nouvel Observateur de cette semaine un article est justement consacré aux nuisances que peuvent engendrées  ces ondes. On apprend donc que l'utilisation prolongée du téléphone portable influe directement sur  les régions du cerveau proche de l'oreille, ainsi que le nerf acoustique ou encore les glandes salivaires. A long terme les utilisateurs du mobile peuvent souffrir de tumeurs et surtout de gliomes, la forme de tumeur la plus agressive.
   Le wi-fi est également pointé du doigt : la portée des ondes wi-fi est moindre que celle des portables mais l'exposition dure beaucoup plus longtemps lorsque l'on sait que les bornes wi-fi sont en permanence allumées. Là encore sur plusieurs années il y a des risques.
   Les antennes relais ont elles aussi des effets néfastes. Elles empêchent en effet certaines personnes de bien dormir, peuvent donner des migraines, des troubles cardiovasculaires ou encore visuels.

   Alors bien sûr il nous est impossible d'échapper complètement aux ondes puisque nous "baignons" dedans. Néanmoins il est possible de limiter notre exposition avec de simples gestes au quotidien. Le Nouvel Observateur nous donne 8 règles :

  1. Utiliser des oreillettes filaires systématiquement.
  2. Limiter les conversations à 6 minutes.
  3. Eviter de téléphoner dans les déplacements : en voiture, dans le métro, le train et dans l'ascenseur, et lorsque la réception est mauvaise (entre son niveau minimal et maximal, la puissance du téléphone mobile peut être multipliée par 100).
  4. Déconseillé le téléphone portable aux enfants et adolescents.
  5. Ne pas poser de téléphone portable sur le ventre d'une femme enceinte.
  6. Ne pas porter le téléphone à la ceinture ou dans les poches.
  7. Eteindre sa borne wi-fi pendant la nuit.
  8. Ne pas poser son ordinateur portable wi-fi sur les genoux ou trop près du corps.