019S'en est fini de la tentative désespérée de rachat de Yahoo! par Microsoft. Cela aura donc duré trois mois pour rien. Après une hausse de l'offre de Microsoft passant de 31 dollars par actions à 33 dollars, Yahoo! n'aura rien lâcher, et Microsoft de repartir la queue entre les jambes. La firme de Redmond officialise donc son renoncement à acquérir Yahoo!, ce qui n'est bien sûr pas sans plaire à Google, qui se voit du coup encore renforcé. En effet, cela fait un concurrent potentiel en moins pour Google.